Book'in: bouquine!

litterature jeunesse britannique

yhst_19693165039429_1983_3162616

17 novembre 2009

Le prince amoureux

princeamoureuxMichael Morpurgo (texte) Emma Chichester Clark (illustrations)
The Best of Times, traduit pas Diane Ménard
(Gallimard Jeunesse)

Dans un royaume lointain (peut-être en Italie ?) il y a très longtemps (les costumes laissent à penser qu’il s’agit du Moyen Age), un prince aimé de ses sujets épouse la femme de ses rêves, tout aussi belle et bonne que lui. Mais après une année de mariage, la princesse pris d’un mal inexplicable (bien sur il parait évident au lecteur - adulte - qu’elle souffre de dépression), perd le gout de la vie et se laisse peu à peu dépérir. Désespéré et enragé d’être si inutile, le prince fuit le royaume la veille de Noël et rencontre une famille de voyageurs. Après avoir écouté son histoire ils ne lui offrent pas une remède miracle, mais lui suggère d’offrir son royaume à celui qui pourrai faire sourire, au moins une dernière fois, sa princesse. Le prince retourne au château et plusieurs spectacles sont donnés, sans succés, jusqu'à ce que des saltimbanques masqués arrivent pour donner un spectacle de nativité ….

Michael Morpurgo a tendance à travailler avec les mêmes illustrateurs ; Michael Foreman bien sur mais récemment il a aussi beaucoup travaillé avec Emma Chichester Clark. J’adore leur version des fables d’Esope par exemple. Et voici leur dernier « bébé », Le Prince Amoureux. Je n ‘ai pas été renversé par ce petit conte, je dois l’avouer. D’abord je n’aime pas le format, qui est trop petit. Et puis, je ne sais pas, j’ai trouvé l’histoire plutôt insipide. Je sais qu’on ne peut pas plaire à tout le monde mais ce petit livre est ciblé chez nous pour les plus de 7 ans et Master O. a essayé et je ne l’ai pas forcé à continuer tant il avait l’air barbé par l’histoire. Et comme Sophie Pilaire, qui en écrit la critique pour Ricochet , j’ai peu apprécié le sous-entendu qu’une femme ne peut s’épanouir qu’une fois qu’elle est mère et que la maternité est sa seule fonction et son seul but.

Bref, pas un grand succès de mon coté, mais je suis sure que beaucoup trouveront leu compte dans cette petite histoire à l’approche de la période festive.

L'avis de Clarabel

Posté par Library Mice à 12:14 - 6-9 ans - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    J'avais bien aimé, mais moins apprécié l'allusion à la crèche. L'histoire perdait un peu de son charme.
    Je suis aussi d'accord avec la réflexion de Sophie Pilaire !

    Posté par Clarabel, 17 novembre 2009 à 13:32
  • La couverture est magnifique. J'aime bien Michael Morpurgo et je commençais à noter le titre sauf que vos commentaires m'ont arrêtée... du coup j'hésite un peu. Les propos sur la mère me dérangent un peu...

    Posté par Allie, 17 novembre 2009 à 15:50
  • Ah zut, bon je passe, même si c'est du Morpurgo!

    Posté par Ori, 17 novembre 2009 à 21:17
  • Je ne l'ai pas encore lu!

    Posté par Gaëlle, 18 novembre 2009 à 07:59
  • Même les illustrations m’ont déçues et pourtant j’aime beaucoup ECC d’habitude. J’avoue que je n’aime pas toujours ce qu’écrit Morpurgo.

    Posté par Mélanie, 18 novembre 2009 à 08:44
  • Il est dans ma librairie préférée et je me le procurer pour la Noel !!!

    Posté par Hambre, 22 novembre 2009 à 13:43
  • La couverture m'avait attirée et j'avais parcouru les pages rapidement... j'avais aussi trouvé l'histoire un peu "mièvre" pour du Morpurgo et avait du coup passé chemin pour Lucien... mais je ne l'ai lu qu'entre les lignes

    Posté par Nathalie, 23 novembre 2009 à 13:24
  • oh génial de lire ton billet, je l'ai feuilleté au travail et j'ai adoré!! en plus Michael Morpurg est un excellent auteur jeunesse, je viens de finir Kaspar le chat du grand hôtel! j'ai adoré

    Posté par Lael, 24 novembre 2009 à 15:05
  • Bonjour suite au conseil d'une bloggeuse je t'ai ajouté à mon moteur de recherche de littérature jeunesse. Je suis d'ailleurs ravie de découvrir ton blog!

    Posté par herisson08, 30 novembre 2009 à 10:46

Poster un commentaire