Book'in: bouquine!

litterature jeunesse britannique

yhst_19693165039429_1983_3162616

05 novembre 2007

La déclaration

Gemma Malley (Naïve, collection Naïveland)
The Declaration, traduit par Nathalie Peronny

la_declaration

Dans La déclaration, premier roman de Gemma Malley, nous rencontrons Anna qui vit et travaille à Grange Hall, un pensionnat pour surplus. Nous sommes en 2140 en Angleterre et grâce au remède de longévité, personne ne meurt plus, et pour éviter un trop grand problème de surpopulation, il est illégal d’avoir un enfant une fois qu’on a signé la fameuse déclaration qui donne accès aux médicaments. Grange Hall est dirigé par une femme au cœur de pierre et à la main de fer, Mrs Pinsent, et sert de bagne pour surplus, ces enfants nés dans l’illégalité et arrachés à leurs parents. Le rôle de ces surplus est de travailler avec acharnement à servir les légaux comme des esclaves, pour racheter la faute de leurs parents qui ont été assez égoïstes pour les mettre au monde. Anna ne connaît que Grange Hall, étant arrivée très petite, et est une élève modèle, qui « gobe » tout ce que dit Mrs Pinsent. Mais l’arrivée d’un nouveau surplus, Peter, va tout changer ; Anna va petit à petit remettre en question sa vie, son endoctrinement, son futur et surtout vouloir reprendre quelque chose auquel elle pensait ne jamais avoir droit : son droit, non seulement de vivre, mais aussi de penser.

Avec l’obsession actuelle de notre société à vouloir rester jeune, à vivre le plus longtemps possible, à vouloir faire joujou avec la génétique, le monde en 2140 selon Gemma Malley fait froid dans le dos. Et ne parait pas si impossible que ça.

J’ai adoré ce livre, comme la plupart des gens qui le lisent d’ailleurs. C’est un livre intelligent, qui fait réfléchir, mais dont le niveau est quand même accessible aux ados (la relation entre Peter et Anna aide à garder une certaine légèreté). Un des meilleurs de la cuvée 2007 des livres britanniques pour ados.

Il y a beaucoup de passages très émouvants, j’ai beaucoup apprécié la façon dont l’instinct de protéger sa progéniture est décrit. Les derniers chapitre étaient particulièrement "difficiles" à lire à mon gout, j’ai beaucoup pleuré (ce qui est tout à fait normal dans mon cas, je pleure facilement quand je lis !) mais c’est peut-être parce que je suis maman et que les ados ne verront pas du tout ça de la même façon.

Un premier roman très réussi ; apparemment Gemma Malley a déjà écrit la suite et elle sera également présente à Montreuil.

Juste un seul souci : je trouve la couverture française très décevante. J’adore la couverture britannique:

declaration

(on ne voit pas bien mais le papillion est argenté!).
Je la trouve beaucoup plus symbolique, non seulement car on voit mieux le papillon qui représente la tache de naissance de Anna mais aussi les autres thèmes du livre : la prison, la liberté et les arbres qui représente la nature (dans tous les sens du terme), presque inaccessible, derrière les barbelés.

Posté par Library Mice à 20:34 - romans ado - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    je note c'est vrai qu'en version anglaise la couverture est très jolie.

    Posté par mammig, 06 novembre 2007 à 07:20
  • Je mets l'auteur dans ma liste de dédicaces pour Montreuil... je ne sais pas si je suis obsédée par ce roman, mais l'histoire me rappelle Le combat d'hiver de Mourlevat...

    Posté par Ori, 06 novembre 2007 à 10:15
  • Ca a l'air assez dur quand meme pour des ados?
    Au fait, tu nous diras comment c'est Le Chagrin d'ecole (nouveau prix Renaudot!). C'est ce que tu es en train de lire?

    Posté par Christel, 06 novembre 2007 à 13:04
  • en lisant ton commentaire je n'avais pas compris que c'était un roman ado. Effectivement peut être un peu dur pour eux, non ?

    Posté par Gambadou, 07 novembre 2007 à 08:08
  • Oui, c'est pour les grands ados, à partir de 16 ans quand même (pas 9 ans, comme indiqué sur le site de la FNAC, ils sont fous!)

    @ Christel, oui je suis en train de lire le Pennac (par chance France loisirs l'a mis sur son site juste à sa sortie donc j'ai pu le prendre pout ma commande du trimestre!), il est tres bien pour l'instant! J'aime beaucoup sa façon d'écrire (les essais, je ne jamais lu ses romans!).

    Posté par Mélanie, 07 novembre 2007 à 09:04
  • Je compte bien lire le roman de Gemma Malley ! Tout ce que je saisis à son sujet est toujours positif !!!!

    Par contre, il n'est pas facile à trouver !!! :/

    Posté par Clarabel, 07 novembre 2007 à 14:11
  • J'ai déjà vu ce livre sans trop m'attacher à la couverture,là ce que tu en dis m' a convaincue!!!
    (je prends bonne note pr Pennac,ce sera aussi mon achat du trimestre!!!)

    Posté par mirontaine, 08 novembre 2007 à 14:50
  • J'ai acheté ce bouquin samedi complètement par hasard (jamais entendu parler !)lors d'une crise de LCA aiguë dans une maison de la presse !! (c'est dire si j'étais dans un état anormal ).
    Ton avis me laisse à penser que le hasard fait bien les choses

    Posté par Flo, 13 novembre 2007 à 17:38
  • J'ai très envie de lire ce livre, je découvre ton blog à l'instant même et je sais que j'y reviendrai... heureuse de voir notamment des livres en VO

    Posté par Elou, 17 novembre 2007 à 16:57
  • J'adore la couverture anglaise, elle correspond vraiment au roman. la version française fait penser au journal intime d'une pensionnaire quelconque.

    Posté par Tiphanya, 18 juin 2009 à 13:36
  • J'ai lu ce livre pendant mes vacances, et je n'avais plus du tout envie de m'en détacher !!!
    Mais je trouve que la couverture française donne beaucoup plus envie de lire ce livre que la couverture anglaise !!!

    Posté par Adèle, 08 août 2011 à 18:10

Poster un commentaire